Canicule – Newsletter Août 2018

Oui, cette vague de chaleur nous épuise.

Oui, il faut se protéger, se réhydrater, baisser nos volets.

Lamartine résonne « Ô temps suspend ton vol ».

Alors, pourquoi ne pas profiter pour faire une pause dans la pénombre de nos foyers ?

Permettre à nos idées virevoltantes de se poser, de se re-poser, ici et maintenant.

Juste quelques secondes suffiraient pour remettre en mains nos esprits.

Utiliser ce « temps suspendu », un temps mis entre parenthèse pour se reconnecter au réel de nous-mêmes, signe d’une stabilité intérieure.

« Savoir s’arrêter est une vertu. »

 

Yvette Metz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *