Soif II

DSC02833

Contempler le jaillissement discret et continu de l’eau, c’est contempler en quelque sorte le mystère de la vie.

Ma source intérieure jamais ne tarit, elle va puiser à la source de toutes les Sagesses du monde.

« Celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; au contraire, l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source jaillissante en vie éternelle » (Jean 4,14)

Creusons notre désir et écoutons le mystère de la vie avec Angelus Silisius :

« N’appelle pas Dieu à haute voix,

« la source est en toi

« et si tu n’obstrues pas le passage

« rien n’en suspend la coulée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *